IDÉES CADEAUX

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

Lectures et événements

« Le livre de la faim et de la soif » de Camille de Toledo


Nous avons le plaisir de vous présenter

 « Le livre de la faim et de la soif »

(éditions Gallimard, 2017)

de et par
Camille de Toledo


une lecture-présentation

le samedi 24 juin 2017 à 19 h à la librairie (sur réservation)


Couverture livre C. de Toledo

Le livre de la faim et de la soif se présente comme une chevauchée effrénée dans les contrées du conte et du roman picaresque. Le personnage central est le Livre lui-même. Alter ego du narrateur, il entame de façon autonome des récits qu’il ne prend pas le temps d’achever, en quête d’une totalité irréalisable. Chaque fois, le Livre s’aperçoit qu’en nommant les choses, il les détruit et doit repartir à la recherche d’une autre réalité. Sa folle cavale nous emporte dans de nombreux pays, réels ou imaginaires, dans diverses époques, dans des langues différentes, car le livre n’est jamais rassasié. Ses récits empruntent leurs univers au western, au roman noir, au Talmud ou au Coran, aux poèmes de Michaux ou au roman de Cervantès, à Borges ou à Rabelais…

Voyage dans les livres, Le livre de la faim et de la soif embrasse ce XXIe siècle débutant de colères et de tremblements. Il s’agit, pour Camille de Toledo, d’allier dans une fiction labyrinthique la pensée et le rêve, la philosophie et la poésie, de fondre tous les possibles dans une narration sans limites. Une aventure littéraire exceptionnelle, vibrant à chaque page d’une joie d’inventer et d’une vitalité impressionnantes.

 

étoile ZADIG

 

Portrait Camille de Toledo
Photo © Mantovani - Gallimard

 

Camille de Toledo est né en 1976. Écrivain et artiste, il a notamment publié Vies pøtentielles (Seuil), L’Inquiétude d’être au monde (Verdier), Vies et mort d’un terroriste américain et L’Inversion de Hieronymus Bosch (Verticales-Gallimard). Il est père de trois enfants et vit à Berlin.

 

 

Entrée : 4 €/tarif réduit 3 €

(Sur réservation)

 

« Les yeux d’Œdipe » de Frédéric Metz


Nous avons le plaisir de vous annoncer

une lecture-présentation de

 

« Les yeux d’Œdipe (inutiles et sauvés) »

(éditions Pontcerq, 2012)

 

de et par Frédéric Metz

accompagné de Guillaume Burnod


le samedi 10 juin 2017 à 19 h à la librairie (sur réservation)


Couverture Les yeux d’Œdipe


À l’occasion de la parution d’une traduction allemande des Yeux d’Œdipe aux éditions Devians, Frédéric Metz fera, accompagné de Guillaume Burnod, une lecture-présentation du livre en trois tableaux – entrecoupée de lectures diverses : Eschyle, Proust, Benjamin, Martin du Gard, Merleau-Ponty, Chrétien de Troyes, Dante...

L’objet du livre est le google : celui-ci est observé non pas du tout dans sa dimension espionnante et policière, mais en tant que bouleversement d’une catégorie absolument essentielle de notre quotidien : celle de la reconnaissance (Erkennen) du monde et de sa nomination.

Comment t’appelles-tu, oiseau ? Qui es-tu, personne ?

Qu’est-ce qui change (au plus profond) à l’instant où ce n’est plus moi qui reconnais la chose (la bête, la femme, l’homme, la fleur), mais la machine ? Qu’est-ce qui change dans l’expérience fondamentale qu’est « voir » ou « rencontrer » quelque chose dans le monde, quand tout a toujours été déjà vu, identifié, su, avant d’avoir été vu pour la première fois ? Exemples : la mer ; le sexe ; l’animal dans son terrier ; le visage de X.

 

Ce petit livre réfléchit aux conséquences qu’aura sur la Vision, sur le Regard, le couplage de nos ordinateurs aux images du google (monde copié).

 

étoile ZADIG

Frédéric Metz est l’auteur de Les Yeux d’Œdipe (inutiles, sauvés) (2012) et de la trilogie Georg Büchner. Biographie générale (2013). Il est membre de l’Institut de démobilisation, créé à Rennes en 2005, structure collective qui a publié notamment Thèses sur le concept de grève (éditions Lignes, 2012), récemment traduit en espagnol (Artefact, 2014) ; ainsi que plusieurs pamphlets sous l’appelation flugblatts-tracts : Relevé des textes apparaissant sur l’écran du film de R. W. Fassbinder, La troisième génération (2011) ; Sécurité générale. La liquidation de l’alcool (2012), Eleusis-management (2015).

Guillaume Burnod est enseignant, écrivain et traducteur.

 

Entrée : 4 €/tarif réduit 3 €

(Sur réservation)

« Totem » de Nicolas Wouters et Mikaël Ross


Nous avons le plaisir d'inviter les jeunes et grands adultes à une lecture-
dédicace du roman graphique

 

« TOTEM »

(éd. Sarbacane et Avant Verlag, 2016)


de et par Nicolas Wouters et Mikaël Ross

le jeudi 13 avril 2017 à 18 h à la librairie (sur réservation)

Notez bien l’horaire spécial de Pâques : 18 h !


Couverture BD Totem


Après les virées urbaines de deux punks Bruxello-Berlinois dans Les pieds dans le béton, leur premier roman graphique, Nicolas Wouters et Mikaël Ross s’installent en pleine nature, dans une forêt scoute aussi profonde que mystérieuse où Louis, 12 ans, vient passer quelques jours. Mais son séjour ne sera pas de tout repos, entre les brimades des plus âgés, les tiraillements de ses propres démons et un chagrin trop lourd à porter...

Les auteurs se situent dans la veine des grands récits initiatiques, dans lesquels l’idéal de l’enfance se heurte aux compromis de l’âge adulte, par la découverte du mensonge et des premiers émois amoureux.

 

Venez nombreux dans le camp de Zadig vous rassembler autour du feu, munis de vos cirés, bottes, foulards et lampes de poche, pour passer une soirée avec nous à interroger les auteurs sur leur travail !

 

étoile ZADIG

 

photo Nicolas Wouters
Photo DR


Nicolas Wouters est titulaire d’un master d’écriture de scénario, obtenu à l’université Louvain. Puis, il intègre l’option Bande dessinée de l’Institut Saint-Luc à Bruxelles, où il rencontre Mikaël Ross. Une amitié qui débouchera sur un premier livre, Les pieds dans le béton. Il vit et travaille actuellement à Bruxelles.

 

étoile ZADIG

 

 foto Mikaël Ross
Photo Florian Leikauf


Mikaël Ross mène de front deux carrières à la fois. De 2004 à 2007, il suit une formation de tailleur à l’Opéra de Munich puis s’installe à Berlin où il commence des études de stylisme à l’école des beaux-arts de Berlin-Weißensee. En 2010, il intègre le département Bande dessinée de l’Institut Saint-Luc à Bruxelles, où il rencontre Nicolas Wouters. Il vit et travaille aujourd’hui à Berlin.

 

Lecture-dédicace coanimée par Claudia Sandberg, traductrice de Totem chez Avant Verlag

 

En coopération avec WBI et la Délégation d’Ostbelgien, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Wallonie à Berlin

 

Logo WBI - Francfort 2017

 


Entrée : 4 €/tarif réduit 3 €

(Sur réservation)

 

« Lettre à un ami français » de Manfred Flügge

Nous avons le plaisir de vous présenter

« Lettre à un ami français »

(éd. revue Galerie, 2017)

de et par Manfred Flügge

le samedi 18 mars 2017 à 19 h à la librairie (sur réservation)

Manfred Flügge à Paris
Photo Nathalie Huet


Sous une forme épistolaire, l’auteur s’adresse à un ami français de longue date dont il peine à comprendre l’évolution politique depuis qu’il vote pour le Front National. Cette amitié peut-elle subsister alors que ce parti veut détruire les bases mêmes de l’amitié franco-allemande ? La rupture de cette amitié est-elle une métaphore de ce qui se passera au niveau politique en cas de victoire de ce parti aux élections présidentielles ?

Ce texte littéraire et politique est composé d’une partie autobiographique qui retrace les étapes de cette amitié depuis les années 1960, et d’une partie politique : les problèmes d’une société française en mal de réformes, la perspective inconfortable d’une prise de pouvoir par le Front National dont les effets ont d’ores et déjà instillé leur venin dans la société française, mais aussi la crise des élites et des intellectuels. Et c’est malgré tout une déclaration d’amour et la défense d’une certaine image de la France.

 

La version allemande de ce texte, Brief an einen französischen Freund, parue en octobre 2016 aux éditions Rowohlt, est disponible au seul format e-book en suivant ce lien :

http://www.rowohlt.de/e-book/manfred-fluegge-brief-an-einen-franzoesischen-freund.html

 

étoile ZADIG
Manfred Flügge a passé son enfance dans la Ruhr et fait des études à Münster en Westphalie puis à Lille, où il a également enseigné au Goethe Institut. Tout d’abord professeur de lycée avant d’enseigner la littérature française à l’Université libre de Berlin-Ouest pendant une douzaine d’années, il a depuis 1990 publié une vingtaine de livres en allemand, romans, essais ou biographies.

Parmi ses biographies publiées en allemand figurent les vies de Beaumarchais, Heinrich Schliemann, Lion et Marta Feuchtwanger, Heinrich Mann et le clan littéraire des Mann dans son ensemble.

Traducteur en allemand d’auteurs français comme Dominique Fernandez, Max Gallo, Emmanuel Moses, Pascal Bruckner, et de l’auteur belge Pierre Mertens, il a collaboré à plusieurs films documentaires dont Der Diplomat - Stéphane Hessel présenté à la Berlinale de 1995.

Lauréat 2004 de la villa Mont-Noir, ancienne propriété de la famille de Marguerite Yourcenar près de Lille, il a reçu en novembre 2014, le prix Jean Monnet du dialogue européen pour son essai écrit en français Le bleu des anges. Le rêve français de Heinrich Mann édité chez Grasset. En novembre 2014, il a reçu à Dresde le prix Hommage à la France pour l’ensemble de son œuvre.



Entrée : 4 €/tarif réduit 3 €

(Sur réservation)

 

Page 1/33
1

EN VITRINE

"Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier"

"Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier"

Un rien déclenche le processus mémoriel. Un jour, Jean Daragane reçoit un étrange coup de fil d’un homme prétendant avoir retrouvé son carnet d’adresses, oublié en gare de Lyon. Cet homme, Gilles Ottolini, et l’étrange jeune fille qui l’accompagne, Chantal Grippay, vont interroger le protagoniste sur l’identité d’un certain Torstel dont le nom figure dans le carnet. Ce même nom apparaissant au détour d’une phrase dans le premier roman de Daragane, celui-ci est sommé de se souvenir d’un passé dont ne subsistent que quelques bribes éparses et insondables...

Lettre d'infos

Régulièrement, la lettre d'informations dresse un panorama des activités de la librairie et des nouveautés.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel
Linienstrasse 141
10115 Berlin-Mitte

Près de l'Oranienburger Str.
tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

ALBUMS PHOTO

Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2« Où va Berlin ? » / Partie 1Le Livre des NuagesOù sont passées les filles ?Brassens libertaire« Retour à l’envoyeur »Alain FreudigerAfter VIVE LA BOURGEOISIE! le 15 juillet 2006Une lecture de « Brassens. Le regard de Gibraltar » de et par Jacques Vassal le vendredi 15 septembre 2006Jean-Charles Massera