IDÉES CADEAUX

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

Lectures et événements

Une lecture-discussion par Mathieu Riboulet et Alban Lefranc

 

Nous avons le plaisir de vous présenter

De plomb et d’encre

Une lecture-discussion
par Mathieu Riboulet & Alban Lefranc

autour de leurs livres

Entre les deux il n’y a rien (Verdier, 2015)

et

Si les bouches se ferment (Verticales, 2014)

 

à l’occasion de la parution en allemand du livre de Mathieu Riboulet sous le titre Und dazwischen nichts (Matthes & Seitz Berlin, 2017, traduction de Karin Uttendörfer).


le samedi 15 juillet 2017
à 19 h à la librairie (sur réservation)


Photo Mathieu Riboulet
Mathieu Riboulet © Ghila Krajzman


Tout est plié fin 1977 en Allemagne avec la mort des prisonniers de Stammheim, celle du patron ex-SS Hans-Martin Schleyer retrouvé dans le coffre d’une voiture à Colmar, France, le détournement sanglant de Mogadiscio. Cela ne signifie pas que les esprits se sont arrêtés de penser, les corps d’agir, les rêves de s’enrager, mais c’est plié. L’horrible recul que l’histoire nous oblige à prendre dicte ces mots : c’est plié, c’est-à-dire perdu.
(Entre les deux il n’y a rien, Mathieu Riboulet, Verdier)

Le policier porte le masque / Et l’institutrice et le juge / Mais le facteur aussi / Et la boulangère d’une certaine façon/ Et tous ceux qui font profession de parler dans les conditions existantes / Allez-vous soulever tous les masques / Avec votre étincelle ?
(Si les bouches se ferment, Alban Lefranc, Verticales)

Fraction Armée rouge en République Fédérale Allemande, Brigades rouges en Italie : Mathieu Riboulet et Alban Lefranc reviennent sur ces années dites « de plomb ».

Tentatives de dressage, tentatives de sauvetage, exultation et répression : des corps jeunes ont été vivants. Qu’en reste-t-il ?
Ceci peut-être, que l’obéissance est morte.

 

Photo Alban Lefranc
Alban Lefranc © Tina Merandon


étoile ZADIG


Mathieu Riboulet, né en 1960 en région parisienne, vit et travaille à Paris et dans la Creuse. Après des études de cinéma et lettres modernes à Paris III, il réalise pendant une dizaine d’années des films de fiction et documentaires autoproduits en vidéo, puis il se consacre à l’écriture. Il a publié plusieurs ouvrages chez Maurice Nadeau, Gallimard et Verdier.

Alban Lefranc, né en avril 1975 à Caen, vit à Paris après avoir longtemps vécu en Allemagne (Berlin, Dresde, Bonn). Fondateur en 2002 de la revue franco-allemande La mer gelée, traducteur de Peter Weiss et auteur de plusieurs ouvrages notamment chez Rivages et Verticales, il collabore aussi à de nombreuses revues.

 

Entrée : 4 €/tarif réduit 3 €

(Sur réservation)

 



EN VITRINE

"À l'intérieur des méchants" de Clotilde Perrin

"À l'intérieur des méchants" de Clotilde Perrin

Avec des flaps à soulever et des systèmes à activer, découvrez quelles ruses diaboliques se cachent dans la tête des méchants, ce qui se dissimule sous leurs costumes, ou quelles ont été les victimes de leurs derniers repas... Une carte d'identité dévoile leurs points forts et points faibles, leurs passe-temps favoris, leurs caractéristiques physiques et leurs plats préférés. Puis on retrouve l'affreux(se) dans un des contes qui a contribué à le (la) rendre célèbre. (à partir de 3 ans)

Lettre d'infos

Régulièrement, la lettre d'informations dresse un panorama des activités de la librairie et des nouveautés.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel
Linienstrasse 141
10115 Berlin-Mitte

Près de l'Oranienburger Str.
tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

ALBUMS PHOTO

Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2« Où va Berlin ? » / Partie 1Le Livre des NuagesOù sont passées les filles ?Brassens libertaire« Retour à l’envoyeur »Alain FreudigerAfter VIVE LA BOURGEOISIE! le 15 juillet 2006Une lecture de « Brassens. Le regard de Gibraltar » de et par Jacques Vassal le vendredi 15 septembre 2006Jean-Charles Massera