IDÉES CADEAUX

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

Lectures et événements

« La Grammaire des Pierres / Die Grammatik der Steine »

« La Grammaire des Pierres / Die Grammatik der Steine »

Nous avons le plaisir de vous annoncer une lecture bilingue de

« La Grammaire des Pierres /
Die Grammatik der Steine »

(Rougier éditions, 2014)

de et par

Eberhard Haefner

en compagnie

d'Alain Jadot

Le samedi 5 avril 2014 à 19 h 00 à la librairie (sur réservation)


La Grammaire des Pierres est la partition insolite d’un amphion du Verbe, Eberhard Haefner, qui prospecte entre « sens et essence ». Les Images du présent s’y mêlent aux réminiscences. Son parolier français, Alain Jadot, interprète en écho la partition allemande. Vincent Rougier signe en proue et marge l’ambiguïté fugace, chemin de mots qui cherche sa voix lors d’un voyage avec des pierres.

 

Eberhard Haefner

Natif de Thuringe où il grandit, Eberhard Haefner apprend le façonnage d’objets en cuivre et en argent, travaillant aux ateliers œcuméniques d’Erfurt où il restaure des objets religieux, ciboires, chandeliers, tant romans, gothiques que baroques. À partir de 1987, il « s’exile » à Berlin-Est où il vit de sa plume, glissant assez vite de la prose à la poésie. Il dirige aujourd’hui la revue Herzattacke dont il fut longtemps lecteur et rédacteur en chef.



Alain Jadot, poète et traducteur résidant à Berlin depuis 1967, fonda les éditions galrev à Berlin-Ouest en 1984 et peut être considéré avec Christian Prigent comme le découvreur dès 1988 du collectif de dissidents en exil poétique de Prenzlauer Berg, qu’ils surnommèrent les « Voyous », et dont Eberhard Haefner était un des moteurs. Il est le traducteur du recueil Syndrome Deutschland d’Haefner paru chez Ulysse fin de siècle en 1994.

 

Voyous
Christian Prigent, Alain Jadot et les « Voyous », 1990


Voici donc quelques nouvelles fraîches de l’insaisissable « réel » : elles clignotent au rythme de la boule à facettes verbales qu’est chaque poème.

Christian Prigent

 

Entrée : 4 € (tarif réduit 3 €)
Sur réservation

« Allemagne – La mémoire
libérée » de Christophe Bourdoiseau

« Allemagne – La mémoire<br />libérée » de Christophe Bourdoiseau

Nous avons le plaisir de vous présenter une lecture de

« Allemagne – La mémoire libérée »
(Éditions Nevicata, 2013)

de et par

Christophe Bourdoiseau

 

Le samedi 22 mars 2014 à 19 h 00 à la librairie (sur réservation)

 

Dès qu’elle déplaît, l’Allemagne est sans cesse ramenée aux fantômes de son passé. Alors que sa force, justement, dans une Europe en proie aux doutes, est d’avoir su "libérer" cette mémoire, pour transcender d’abord l’horreur nazie, puis la tragique division RDA-RFA. Résultat : c’est un pays où il fait bon vivre, porteur non d’un quelconque modèle, mais de chances, d’idéaux, d’innovations, de liberté et d’un métissage prometteur. Le livre de Christophe Bourdoiseau revisite l’Allemagne d’aujourd’hui à travers un récit riche en anecdotes, en couleurs, rencontres, puis au fil de conversations avec de grands intellectuels, qui tordent le cou aux clichés sur ce peuple parfois difficile à comprendre. Un voyage littéraire, politique et sportif pour mieux connaître les passions allemandes. Et donc mieux les comprendre.

 

Christophe Bourdoiseau
DR

Christophe Bourdoiseau est né en 1967 aux Pays-Bas d’un père français et d’une mère allemande. Il a grandi à Rotterdam jusqu’en 1970, à Milan (Italie) jusqu’en 1975, puis à Ville-d’Avray dans les Hauts-de-Seine (banlieue de Paris). À l’âge de 17 ans, il fonde un journal d’informations locales dont il sera directeur de publication de 1986 à 1991. Diplômé de l’Institut Pratique de Journalisme, il travaille ensuite dans la presse régionale (La Manche libre, La Voix du Nord) et pour le groupe L’Équipe. Habitant dans la capitale allemande depuis 20 ans, il y a vécu tout le processus de la Réunification et reste correspondant à Berlin de plusieurs quotidiens francophones (français, suisse et belge). Auteur d’un guide touristique de Berlin, il est également auteur-compositeur-interprète.

Lecture-débat avec l’aimable contribution d’Étienne François, co-fondateur et ancien directeur du centre Marc Bloch de Berlin. Historien français qui a conservé la passion du récit, Étienne François est l’un des plus grands connaisseurs de l’Allemagne et de ses relations avec la France. Son ouvrage de référence sur les lieux de mémoires en Allemagne, paru chez Beck Verlag en 2003, est paru  dans une version plus courte en français aux éditions Gallimard en 2007.


Entrée : 4 € (tarif réduit 3 €)
Sur réservation

Oooh ! JONAZ

Oooh ! JONAZ

Nous avons le plaisir de vous présenter une lecture musicale pour les enfants de 5 à 12 ans de

« Oooh ! JONAZ »
(Éditions Le Square, 2013)

de et par

Kreq (auteur), Bocq (chant) et Le Zer (guitare)

Le samedi 8 mars 2014 à 16 h 30 à la librairie (sur réservation)

 

Oooh ! JONAZ de Kreq

 

Jonaz se retrouve en pleine mer, seul sur une barque et se fait avaler tout rond par une baleine. L’histoire est connue. Cependant, d’après Kreq, ça ne se serait pas forcément passé ainsi… Est-ce sans compter sur le naufrage d’un paquebot au style Art nouveau et dont l’orchestre continue à jouer encore maintenant ? Quelle joie pour Jonaz de trouver tout au fond du gosier de la baleine des camarades musiciens : il pourra donner pleine voix à sa chanson !

 

Né en 1974, Kreq a connu une enfance heureuse sans histoire, enfin, non, avec plein d’histoires ! La première fois que la chanson de Jonaz lui a été fredonnée fut sans doute à Montauban et il continua de la chanter à Bordeaux où il fut couronné Architecte en 2002. Installé depuis 2001 dans la nouvelle capitale allemande, Berlin, sous l’emprise des souvenirs de la météo marine et de Gerschwin, il y a écrit et illustré l’histoire de Jonaz.


Enfant 1,50 €, adulte 3,50 €

Avec un goûter !

« Le bleu des anges » de Manfred Flügge

« Le bleu des anges » de Manfred Flügge

Nous avons le plaisir de vous présenter une lecture de

« Le bleu des anges
Le rêve français de Heinrich Mann »

(Éditions Grasset, 2014)

de et par

Manfred Flügge

Le samedi 22 février 2014 à 19 h à la librairie (sur réservation)


Ce récit est guidé par un paradoxe dans la vie de l’écrivain Heinrich Mann : sa relation à la France fut déterminante pour ses idées littéraires et sa pensée politique, mais jusqu’en 1923 il ne la connut que par le prisme des livres et des journaux, exception faite pour Nice, sa « ville idéale ». C’est le modèle de la République française qui fit de lui un écrivain engagé et un adversaire de l’Allemagne de Guillaume II.
En 1915, au beau milieu de la Grande Guerre, il écrit un essai à la gloire d’Emile Zola, dans lequel il prédit la chute de l’Empire allemand. Mann peut être considéré comme l’un des pionniers de l’entente franco-allemande. Dans sa vie intime, Heinrich Mann évolua dans le demi-monde, celui des femmes légères, et la connaissance qu’il en avait trouva son apogée dans le mythe de l’Ange bleu (Professeur Unrat) dont il transposa la vraie histoire – un scandale survenu à Berlin – dans sa ville natale Lübeck : un professeur d’université s’était mis en ménage avec une soubrette et était apparu dans un cabaret déguisé en clown.
De Nice, Heinrich Mann fut chassé en 1940, on lui refusa la nationalité française, il fuit à pied de Cerbère à Port Bou à travers les Pyrénées avec l’aide de Varian Fry, et se retrouva à Hollywood, oublié, miséreux, veuf, esseulé. Mais il continua à croire en la France.


Manfred Flügge
DR

Manfred Flügge, auteur de nombreux livres, vit à Berlin depuis presque 40 ans. Né au Danemark, il a passé son enfance dans la Ruhr et fait des études à Münster et à Lille. Il a écrit sa thèse de doctorat sur le théâtre à Paris sous l’Occupation. De 1976 à 1990, il a enseigné la littérature et la civilisation françaises à l’Université Libre de Berlin-Ouest. C’est dans ce cadre qu’il a invité Stéphane Hessel à Berlin en 1987. Nouant une forte amitié avec ce dernier, il participa au tournage du film Le diplomate en 1995 et est l’auteur de la biographie de référence Stéphane Hessel – Portrait d’un rebelle heureux (Autrement, 2012). Il a écrit des biographies, des romans, des contes radiophoniques pour enfants, mais aussi des pièces de théâtre en français, et la pièce bilingue L’Allemand sans peine. Critique littéraire dans les presses allemande et française, il a traduit des auteurs français comme Dominique Fernandez, Emmanuel Moses, Pierre Mertens. L’essentiel de son travail est consacré aux vies d’artistes émigrés en France et en Californie et, depuis des années, il s’est engagé pour la conservation de la mémoire des artistes et écrivains qui choisirent Sanary-sur-Mer comme lieu d’asile.


Entrée : 3,50 € (tarif réduit 2,50 €)
Sur réservation

Page 8/34
8

EN VITRINE

"Gus Tome 4 Happy Clem" de Christophe Blain

"Gus Tome 4 Happy Clem" de Christophe Blain

Après cinq ans d'absence, Gus revient dans un western trépidant. Après l'énorme succès de Quai d'Orsay, Christophe Blain revient vers le personnage qui lui a permis de réinventer le western, genre qu'il affectionne par-dessus tout. Cet album s'attarde plus particulièrement sur Clem, un outlaw au grand coeur ; un mélange d'aventure et de comédie sentimentale servi par le dessin virtuose de Blain. Christophe Blain nous offre un nouveau western mouvementé pour ce 4ème tome des aventures de Gus.

Lettre d'infos

Régulièrement, la lettre d'informations dresse un panorama des activités de la librairie et des nouveautés.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel
Linienstrasse 141
10115 Berlin-Mitte

Près de l'Oranienburger Str.
tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

ALBUMS PHOTO

Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2« Où va Berlin ? » / Partie 1Le Livre des NuagesOù sont passées les filles ?Brassens libertaire« Retour à l’envoyeur »Alain FreudigerAfter VIVE LA BOURGEOISIE! le 15 juillet 2006Une lecture de « Brassens. Le regard de Gibraltar » de et par Jacques Vassal le vendredi 15 septembre 2006Jean-Charles Massera