Notre sélection

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

Ailleurs

Sitaudis.fr : Revue off

Anna Ayanoglou, Sensations du combat par Tristan Hordé 28/06/2022

KOKIN WAKA SHÛ par René Noël 27/06/2022

Casse-tête d’Anne-Marie Jeanjean par François Huglo 23/06/2022

du9 : L'autre bande dessinée

Danse 28/06/2022

Evening TV 28/06/2022

Piratage 24/06/2022

Notre sélection / Beaux-livres

Pour commander ou réserver vos livres, il vous suffit de remplir le formulaire de commande.
Vous pouvez aussi commander par téléphone au : 030 - 280 999 05

Rencontres

Rencontres

de Jean-Marie Périer
Chêne, 2012
43,00 €

Présentation de l'éditeur
« Ma chance, c'est d'avoir toujours su que j'avais de la chance. En effet, avoir vingt-deux ans en 1962 faisait déjà de moi un privilégié, mais se retrouver par hasard là où il fallait et avec qui il fallait tenait du miracle. » Depuis les années 1950, Jean-Marie Perier a photographié les grands noms de la musique anglo-saxonne, qu'ils soient issues des courants jazz, rock, pop ou folk. À travers ce recueil photographique, rassemblant près de 200 clichés pour beaucoup inédits, Jean-Marie Périer nous livre tous ses souvenirs de tournée, de reportages pour le magazine « Salut les copains », de prise de vue pour les pochettes de disque ou d'instants volés qu'il a passés avec les plus grands artistes - tels que Miles Davis, Dizzy Gilepsie, Chuck Berry, Marianne Faithfull, les Beatles mais aussi (et surtout) les Rolling Stones -, croquant avec humour le portrait souvent méconnu ou inattendu de ces icônes internationales.

Wolinski - 52 ans de dessins

Wolinski - 52 ans de dessins

de Martine Mauvieux
Hoëbeke, 2012
32,50 €

Présentation de l'éditeur
Georges Wolinski est un des dessinateurs français les plus publiés, avec une centaine d'albums dans des domaines aussi variés que le dessin d'humour, la politique, la bande dessinée, des livres de textes aussi, comme ses pensées ou des recueils sur des thèmes divers. Mais aucun ouvrage synthétique ne rassemblait jusqu'ici l'essentiel d'une oeuvre abondante et variée: dessins de jeunesse inédits, dessins de presse, illustrations, scénarios, affiches publicitaires et culturelles, carnets de croquis, oeuvres classiques et plus personnelles.

Jarry en ymages

Jarry en ymages

Collège de Pataphysique
Gallimard, 2011
43,00 €

Présentation de l'éditeur
Alfred Jarry a partie liée avec les images, et même avec les ymages puisqu'il fonda la revue L'Ymagier avec Remy de Gourmont. Les trois cents illustrations ici commentées montrent ses œuvres personnelles : peintures, bois gravés, lithographies, dessins, compositions typographiques, manuscrits, correspondance, ainsi que de nombreux documents relatifs à ses livres, à son personnage, à sa vie, au monde littéraire et artistique qui fut le sien et que lui-même fit basculer du symbolisme fin-de-siècle à l'« esprit nouveau ».
Ces documents sont présentés selon un plan polyédrique, par thèmes : trente-neuf petits essais visuels sur Ubu et le Décervelage, sur l'Alcohol et la Phynance, sur les Marionnettes et les Têtes de Turc, etc. L'article Pataphysique est absent parce que, bien entendu, la pataphysique est partout.
Certains de ces documents sont inédits : ainsi la Mère Ubu, marionnette créée par Bonnard pour le théâtre des Pantins, ou ce fragment manuscrit qui remonte aux origines d'Ubu et montre comment opéraient les potaches du lycée de Rennes  ; ou inconnus, comme ce dessin de Charly qui enchanta Jarry, « Vous faites là un joli trio tous les deux ! ».
Autant que possible, les œuvres de Jarry ont été reproduites en couleurs et dans leur mise en page réelle lorsqu'elles apparaissent dans ses livres. De même les œuvres des peintres qui peuplent ses écrits : Gauguin, Rousseau, Filiger, Bonnard, Toulouse-Lautrec, ou les images d'Épinal, ou les multiples documents. L'ouvrage a été réalisé à partir des archives du Collège de Pataphysique et de recherches ou de prise de vues effectuées spécialement.

La France noire

La France noire

de Pascal Blanchard
La Découverte, 2011
64,00 €

Présentation de l'éditeur
Ce livre événement, un beau livre relié à forte dimension esthétique et graphique, se veut une référence au carrefour de la culture, de l’histoire et des mémoires croisées à travers plus de sept cents documents, la plupart inédits, issus de plus de cent cinquante fonds d’archives.
À l’image de Black Britain (2007) de Paul Gilroy, de Paris Noir (Hazan, 2001) ou de Black Paris (2007), ce livre sera un événement éditorial sans précédent, une référence unique sur trois siècles de présence des Noirs en France, issus de toutes les communautés et des quatre coins du monde, pour trois siècles d’histoire commune.

Les Années Weimar une culture décapitée

Les Années Weimar une culture décapitée

de John Willett
Thames & Hudson, 2011
26,00 €

Présentation de l'éditeur
Époque charnière marquée par une effervescence intellectuelle, culturelle et sociale inédite, les années Weimar, du nom de la première République allemande fondée en 1919, engendrèrent une culture nouvelle née des racines mêmes du mouvement moderne. Des films de Pabst et de Fritz Lang aux créations théâtrales de Brecht et Kurt Weil en passant par l’enseignement du Bauhaus, le ballet triadique d’Oskar Schlemmer ou les photomontages de John Heartfield, les nombreuses créations politiquement engagées qui virent le jour au cours de ces années Weimar se heurtèrent sans cesse, avec la plus grande violence, à l’hostilité féroce des conservateurs, jusqu’au coup brutal et fatal que fut en 1933 l’accession au pouvoir d’Hitler.

Les nombreux dessins, collages, photographies, peintures, livres et photogrammes de films sont ici donnés à voir d’une manière éminemment originale : reprenant les principes dynamiques d’un montage cinématographique, l’agencement des illustrations traduit parfaitement la vivacité de cet extraordinaire bouillon de culture que fut l’Allemagne de 1918 à 1933. Textes et images dressent ainsi le portrait original d’une époque parmi les plus riches de l’histoire de l’art du XXe siècle.

Mon dico illustré

Mon dico illustré

de Siné
Hoëbeke, 2011
28,00 €

Présentation de l'éditeur
Voici réuni un choix non exhaustif des idées et des points de vue exprimés par Siné dans Charlie Hebdo sous le titre « Siné sème sa zone » de 1993 jusqu’en 2008, date de son éviction pour « propos incorrects » à l’encontre de Jean Sarkozy, et dans Siné Hebdo depuis. Siné a organisé ses textes pour constituer un dictionnaire iconoclaste qui, de A comme Abstention à Z comme Zidane, regroupe les protestations écrites et graphiques d’un maître de la satire. Utopiste, anarchiste de l’espèce la plus virulente, Siné exècre le fanatisme, la guerre, les curés, les flics, le sport, les corridas, les collants, le Coca-Cola… La liste est longue, aussi longue qu’il y a de motifs à se révolter, c’est peu dire. Pour autant, ce dico illustré livre aussi ses témoignages sensibles et émouvants sur des amis proches, Leonor Fini, Jean Genet, Jacques Prévert, et des musiciens de jazz, Ray Charles, Billie Holiday, Lester Young, et confirme une véritable tendresse pour les chats. Bien entendu il soutient également sans condition la gaudriole, le vin, la cigarette, et tout ce qui est défendu par tous les messies, prophètes, gourous et autres imposteurs. Largement de quoi composer un dictionnaire. Le témoignage d’un artiste « contre », jamais « en phase » et encore moins « de connivence » avec le pouvoir quel qu’il soit, d’un sage à sa façon, fidèle à son envie de cogner au nom d’une certaine idée de la justice et de l’humanité et de garder envers et contre tout l’espoir chevillé au corps.

La Jetée - Ciné-roman

La Jetée - Ciné-roman

de Chris Marker
Éditions de L'éclat, 2008
38,00 €

Présentation de l'éditeur
« Ceci est l’histoire d’un homme marqué par une image d’enfance. La scène qui le troubla par sa violence, et dont il ne devait comprendre que beaucoup plus tard la signification, eut lieu sur la grande jetée d’Orly, quelques années avant le début de la Troisième Guerre mondiale. ... Rien ne distingue les souvenirs des autres moments : ce n’est que plus tard qu’ils se font reconnaître, à leurs cicatrices. Ce visage qui devait être la seule image du temps de paix à traverser le temps de guerre, il se demanda longtemps s’il l’avait vraiment vu, ou s’il avait créé ce moment de douceur pour étayer le moment de folie qui allait venir... »

Ainsi commence le ciné-roman de Chris Marker, apparu sur quelques écrans noir et blanc en 1962 (puis couronné du Prix Jean Vigo en 1963), et qui marqua durablement les rétines innocentes de quelques yeux ouverts, au point de devenir, 45 ans plus tard, un livre de papier et d’encre.

Chris Marker est cinéaste et il aime les chats et la vodka au piment (mais surtout les chats...). On raconte que dans d’autres vies (ou la même) il a été d’autres choses comme éditeur, écrivain, résistant...

La version imprimée de La Jetée est, à mon avis, d’une étonnante beauté. Elle apporte une pleine fraîcheur à la version film et témoigne d’une maniére nouvelle d’utiliser les photos dans leur relation avec des évéments dramatiques. Ce n’est pas un livre de cinéma, mais un livre à part entiére, le véritable photo-roman qui était annoncé dans le générique. Chris Marker

Ce film étrange et poétique, parfaite fusion de science-fiction, de fable psychologique et de photo-montage, crée à sa maniére une série d’images bizarres des paysages intérieurs du Temps… En inventant ses propres conventions à partir d’une cicatrice, il réussit triomphalement, là où la science-fiction faillit immanquablement. J. G. Ballard

 

Mythologies - Edition illustrée

Mythologies - Edition illustrée

de Roland Barthes
Seuil, 2010
44,00 €

Présentation de l'éditeur
" Le propre des Mythologies, c'est de prendre systématiquement en bloc une sorte de monstre que j'ai appelé la "petite-bourgeoisie" (quitte à en faire un mythe) et de taper inlassablement sur ce bloc ". Roland Barthes
Ce texte, agrémenté d'environ 120 illustrations, donne à voir l'univers de Barthes, le texte caché en quelque sorte, pour un résultat surprenant, fort et parfois drôle. 

Femmes photographes - Emancipation et performance (1850-1940)

Femmes photographes - Emancipation et performance (1850-1940)

de Federica Muzzarelli
Hazan, 2009

Présentation de l'éditeur
Les femmes et la photographie : deux univers contrariés et maintenus en marge de l’empirée artistique du XIXe siècle !

Cet ouvrage raconte comment ces deux univers ont fait alliance, dans une symbiose incroyablement fertile. Les femmes ont alors fait preuve d’une capacité à affronter instinctivement, dans des conditions historiques données, certains refoulements culturels et sociaux caractéristiques du monde occidentalisé. A commencer par ceux du corps et du geste. Ainsi, à la même période où débutait le lent processus d’acceptation du corporel dans la sphère culturelle occidentale, de façon curieusement analogue, les femmes artistes s’en faisaient courageusement les interprètes – bien qu’au prix de nombreuses difficultés – car elles-mêmes avaient subi depuis des siècles le même phénomène de « relégation » des activités intellectuelles et artistiques. Cette poétique commune de récupération de la corporéité et de l’action, que certaines artistes parvinrent à interpréter de façon originale, anticipait le climat de recherche de la performance et de l’identité des années 1970, Douze artistes différentes, étudiées dans cet ouvrage, témoignent de cet engagement et de cette réalisation par la photographie : Alice Austen, Gertrude Arndt, Virginia Oldoini (Comtesse de Castiglione), Hannah Cullwick, Anne Brigman, Claude Cahun, Julia Margaret Cameron, Clementina Hawarden, Hannah Höch, Tina Modotti, Leni Riefenstahl et Madame Yevonde. Certaines ont été des artistes d’une façon assez ab-norme, et l’étiquette leur est appliquée de façon très élastique. D’autres, en revanche, ont pratiqué simultanément d’autres moyens d’expression. Mais, pour toutes, la photographie a été une occasion d’exhibitionnisme narcissique, de voyeurisme fétichiste, de travestissement identitaire, de recherche et de témoignage de leur propre identité sexuelle, de fragmentation et de reconstruction imaginaire du réel, de praxis et d’exaltation de la politique et de l’idéologie. En d’autres termes, la photographie a été vécue par elles comme possibilité de récits du corps et de l’action. Les raisons de cette relation dangereuse (femmes-photographie-corps-action) sont celles d’une véritable affinité élective, au point que la photographie, pour de nombreuses femmes, en Amérique singulièrement, a représenté dès la fin du XIXe siècle le territoire de leur émancipation sociale et économique.

Des Maisons sur le sable

Des Maisons sur le sable

de Nitza Metzger-Szmuk
Editions de l'Eclat, 2004

Topor, dessins paniques

Topor, dessins paniques

de Fabienne Keller, Robert Grossmann et Fabrice Hergott
Hazan, 2004
35,00 €

Présentation de l'éditeur
Artiste complet, dessinateur, écrivain, créateur du groupe « Panique », collaborateur de la revue Hara-Kiri, décorateur, metteur en scène de théâtre et de cinéma, réalisateur de télévision avec la légendaire série d'émissions « Téléchat » ou « Merci Bernard », Roland Topor (1938-1997) est l'un des esprits les plus aigus de la fin du XXe siècle. Première exposition en France, cette publication privilégiera son oeuvre dessinée, qui constitue l'un des aspects les plus aboutis de cette oeuvre polymorphe. Par leur froide et tranquille cruauté, ils évoquent l'esprit d'un Kubin ou du dernier Goya.

70' La Photographie américaine

70' La Photographie américaine

de Anne Biroleau
BNF, 2008
53,00 €

Présentation de l'éditeur
En 1971, la Bibliothèque nationale présenta une exposition consacrée à de jeunes Américains alors peu connus.

Loin du pictorialisme, à distance du pur document, ces photographes ne rompaient pourtant pas avec la riche tradition qu’incarnaient Walker Evans, Harry Callahan ou Aaron Siskind.
Le portrait (Diane Arbus), le paysage (Paul Caponigro, Lewis Baltz), les expérimentations photographiques (Duane Michals ou Les Krims) font écho aux scènes de rue de Garry Winogrand, William Klein, aux héros marginaux de Larry Clark, à l’humour décalé de Bill Owens. L’ensemble offre la part belle à l’onirisme et au fantasme. Cette nouvelle exposition et son catalogue mettent en évidence l’audace et la vigueur des formes. Elle entend montrer la confondante liberté qui, à cette époque, balaya les stéréotypes et exerce encore son emprise sur la conception postmoderne de la photographie.

Cet ouvrage est publié à l’occasion de l’exposition « Seventies. Le choc de la photographie américaine », organisée par la Bibliothèque nationale de France et présentée sur le site Richelieu, dans la Galerie de photographie, du 29 octobre 2008 au 25 janvier 2009.

Page 4/5
4

EN VITRINE

"Azerty. L'alphabet du monde" par Massin

"Azerty. L'alphabet du monde" par Massin

Comment les majuscules, dont se servaient uniquement les Romains, sont-elles devenues, en mille ans, des minuscules ? Pourquoi la lettre Z a-t-elle été reléguée à la fin de l'alphabet ? Pour quelle raison a-t-on inventé l'italique, et pourquoi a-t-il pris ce nom, et de même le romain ? Quelles images les lettres suggèrent-elles à Victor Hugo ? Comment traduit-on, dans les principales langues européennes, le cri du coq, le miaulement du chat ou le bruit de la locomotive ? À quoi sert la ponctuation et depuis quand existe-t-elle ? Dans quel pays du monde appelle-t-on le Q la « vilaine lettre » ? D'où vient le nom des notes de musique ? Quels sont les ancêtres de nos posters et de nos tags actuels ? [...] Ce livre s'efforce de répondre à ces questions, et à bien d'autres aussi que font naître les cinq mille ans d'histoire de l'écriture, avec les lettres d'un alphabet qui, depuis un siècle, avec les machines à écrire, puis les ordinateurs, sont rangées dans un ordre différent, AZERTY en France et Belgique, QWERTZ en Allemagne, Autriche et Suisse, QWERTY dans le reste du monde...
Massin, graphiste et typographe de légende, délivre ici des images des métamorphoses incessantes de notre alphabet.
(Gallimard éditions, 10/2004)

Lettre d’infos

Régulièrement, nous vous informons des activités et des nouveautés de la librairie.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel

tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

PHOTOS

« On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans » ?Mazen Kerbaj invite Ute Wassermann +1Inauguration de la nouvelle ZADIG le 21 septembre 2019France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2