Notre sélection

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

Ailleurs

Sitaudis.fr : Revue off

Christophe Manon, SIGNES DES TEMPS par Jean-Claude Pinson 12/06/2024

L’excès, et cetera de Michel Surya par François Huglo 08/06/2024

Métamorphiques de Luc Bénazet par Myriam Suchet 06/06/2024

du9 : L'autre bande dessinée

Promotion 13/06/2024

Grand patron 12/06/2024

Seven Times 1978 11/06/2024

Lectures et événements

« LIRE LA RUE, MARCHER LE POÈME » de Dominic Marcil et Hector Ruiz

Nous avons le plaisir de vous présenter


LIRE LA RUE, MARCHER LE POÈME

Un atelier de déambulation littéraire
en compagnie de Dominic Marcil et Hector Ruiz

Le samedi 15 juin 2024 de 18 h à 20 h à la librairie (sur réservation)

 


Photo Hector Ruiz & Dominic Marcil - DR

 

Les deux poètes québécois Dominic Marcil et Hector Ruiz vous convient à un atelier de déambulation littéraire, une plongée dans leur démarche de création poétique et urbaine visant à marcher, lire, écrire la ville.

 

Point de départ et d’arrivée : La Librairie Zadig

Matériel nécessaire : souliers confortables, calepin et crayon. Photographie en dilletante bienvenue !
L'objectif est de faire remarquer certains aspects de l'urbanité qui attirent notre attention en vue d'une création.

Lors du retour à la librairie seront proposées des pistes pour la création littéraire et un échange d'expérience, suivi d'une lecture d'extraits de leurs deux parutions récentes :


Appartenir d'Hector Ruiz (éditions du Noroît, 2024)

Couverture livre Appartenir

D’Uppsala en Suède au quartier de Rosemont Petite-Patrie, en passant par Berlin, New York et Quetzaltenango, le recueil est traversé d’un désir ambigu : s’ancrer dans un lieu ou le fuir ? Partir ou rester ? Appartenir à un pays ou se tenir à part, dans l’ailleurs accumulé des nombreux déplacements. À la fois récit d’immigration et déambulation littéraire dans les espaces de la mémoire, la poésie d’Hector Ruiz devient une quête d’appartenance au présent, afin d’offrir un legs aux enfants qui incarnent, dans l’indicatif du lieu, les plus fortes racines.

 

Prophétie en voix off de Dominic Marcil (éditions du Lézard amoureux, 2023)

Couverture livre Prophétie en voix off

Le poète observe ce qui semble voué à disparaître : la fascination amoureuse, la poésie du quotidien, des mots gravés sur les murs, au détour d’une marche. Il en capture le sacré autant que le trivial, avant de les laisser filer. Diptyque poétique où le dedans et le dehors sont en constante tension, Prophétie en voix off est une flânerie au confluent du souvenir et du présent, entre extase et péril. Le poète se tourne vers l’extérieur, déambule dans la ville qu’il habite, un peu anonyme ; il trace les contours d’une carte où se superpose sa géographie intime.

 

 

Hector Ruiz et Dominic Marcil sont poètes et professeurs de littérature au Québec. Coauteurs en 2016 de l’essai Lire la rue, marcher le poème (éditions du Noroît), ainsi qu'aux éditions Triptyque du livre Taverne nationale (2019) qui explore l’imaginaire éclaté d’une taverne des environs de Montréal, ils ont contribué au collectif Délier les lieux (2018) chez le même éditeur.

 

Entrée 8 € / 4,50 €
Sur réservation

 

Avec le soutien du

« Le Silence des animaux » d’Isabel et Dominique Pin


Nous avons le plaisir de vous présenter

 

« Le Silence des animaux ou Comment le corbeau a menti à tout le monde »

 

Une lecture-rencontre en présence d’Isabel Pin pour les enfants à partir de 4 ans

 

d’après l’album d’Isabel Pin paru aux éditions Hélium en mars 2024, sur un texte de Dominique Pin

 

Le samedi 27 avril 2024 à 16h00 à la librairie (sur réservation)

 

Couverture Le Silence des animaux

 

Autrefois, les animaux étaient doués de parole. Chaque espèce s’exprimait avec un accent différent mais dans une seule et même langue, et toutes se comprenaient. Le monde était presque parfait. Seul le corbeau racontait n’importe quoi...

Un jour, le lion s’en offusqua et décida de mettre au point des règles, que les vautours se chargèrent de faire respecter avec méchanceté.

Pareil régime ne pouvait durer. La sage tortue organisa bientôt une Conférence mondiale pour le bon usage de la parole. Si seulement le paresseux corbeau n’avait pas menti...

Un album composé à quatre mains entre un père et sa fille, qui allie l’expressivité des illustrations d’Isabel Pin et le classicisme revisité d’un conte du pourquoi dans la lignée des célèbres Histoires comme ça, de Rudyard Kipling, pour expliquer pourquoi les animaux ne parlent pas.


 


Photo Isabel pin - DR

 

Isabel Pin, née en 1975 en France, est illustratrice et autrice franco-allemande de livres pour la jeunesse. Ses livres ont été publiés dans plus de 20 pays et ses œuvres ont été récompensées à de nombreuses reprises, notamment par le Prix national autrichien de littérature pour enfants et adolescents, le Luchs et le Prix Enfantaisie. Elle a déjà été nominée plusieurs fois pour l'Astrid Lindgren Memorial Award.

Dominique Pin est le père d’Isabel Pin. Grand curieux, il a eu l’occasion de voyager à travers le monde, ce qui lui a permis de faire de nombreuses et belles rencontres. Depuis quelques années, il est installé dans les montagnes de Haute Savoie pour y pratiquer l’écriture, la lecture et profiter du monde de l’art, qui l’attirait depuis toujours.

 

Entrées 8 € / 4,50 €
Sur réservation !

« Une existence sans précédent » de Claire Fercak


Nous avons le plaisir de vous présenter

 

« Une existence sans précédent »
(Éditions Verticales, 2024)

 

Une lecture-rencontre en présence de Claire Fercak

 

le vendredi 15 mars 2024 à 19h00 à la librairie (sur réservation)

 


Claire Fercak photo 2023 Francesca Mantovani (c) Editions Gallimard

 

« Je suis venue jusqu’ici, j’ai fait le voyage pour ça : être une fois petite fille, voir l’enfance depuis son sein. Je veux être celle qui n’a pas encore découvert les ténèbres du passé ni éprouvé les souffrances du futur, je veux accéder à la vie nue. »

Helena Cervak, longtemps ballottée entre foyers et familles d’accueil, quitte précipitamment la France. Elle traverse l’Italie d’une traite pour rejoindre la Slovénie, son « pays d’origine du nom ». Une cavale solitaire parsemée d’aventures déroutantes. Qu’espère-t-elle trouver en ces terres inconnues ? Des racines improbables ou le refuge d’une « existence sans précédent » ? Conçu comme un road trip ponctué de flash-back, ce roman fantasque et poignant réinvente l’enfance d’une inimitable manière.

 

 

 

Née en 1982, Claire Fercak est l’auteure, aux Éditions Verticales, de trois romans, Rideau de verre (2007 ; J’ai lu, 2010), Histoires naturelles de l’oubli (2015), Ce qui est nommé reste en vie (2020). Elle a écrit des ouvrages pour la jeunesse à L'École des loisirs, une fiction sur un groupe de rock, The Smashing Pumpkins, Tarantula Box Set (Le mot et le reste, 2008) et Chants magnétiques avec son chanteur Billy Corgan (Léo Scheer, coll. « Laureli », 2010), ainsi qu’un texte, Ces morts qu’on n’accompagne pas dans le volume collectif Tracts de crise – Un virus et des hommes (Gallimard, 2020), et un roman aux Éditions Arthaud, Après la foudre (2021). Elle a fait partie des artistes invité·e·s à l'Akademie der Künste, l'Académie des arts de Berlin. Son dernier livre, Une existence sans précédent, est paru aux Éditions Verticales* en janvier 2024.

 

Claire Fercak est à Berlin dans le cadre d'une invitation d’ancien·n·e·s résident·e·s de l'Akademie der Künste de Berlin, à l'invitation de Cécile Wajsbrot, membre permanente.

 

 

(*) Les Éditions Verticales, créées par Bernard Wallet en 1997 (rejoint par Yves Pagès l’année suivante, puis par Jeanne Guyon en 2000) se concentrent essentiellement sur la fiction française, avec des auteurs comme François Bégaudeau, Arno Bertina, Arnaud Cathrine, Chloé Delaume, Régis Jauffret, Maylis de Kerangal, Alban Lefranc, Jean-Charles Massera, Olivia Rosenthal ou Gabrielle Wittkop.

 


Entrées 8 € / 4,50 €
Sur réservation !

 

Soirée rap et philosophie avec Kovo N’Sondé

 
Nous avons le plaisir de vous présenter


Nzambi a Mpúngu & « Spleen 22 »

Une soirée rap et philosophie avec S.R. « Kovo » N’Sondé


Le samedi 24 février 2024 à 19 h à la librairie (sur réservation)

 

 

Présentation du Tome I
Du sens originel de Nzambi a Mpúngu
(PAARI Éditeur, 2023)

 

Les sources les plus anciennes (XVe siècle) attestent du caractère central d’une entité nommée Nzambi a Mpúngu. Il y a peu de certitude sur son sens originel, si ce n’est qu’il signale autant un pouvoir souverain que l’efficience du divin. Aujourd’hui, c’est du nom de Nzambi, souvent à l’exclusion de Mpúngu, que le christianisme kôngo désigne le Dieu de la Bible. Dans les travaux abordant ce thème et dans le parler populaire, Nzambi revêt à la fois les traits d’un aïeul défunt et d’un « Être suprême » aux contours et à l’efficience imprécis. Il évoque parfois un monothéisme primordial.

L’interpénétration entre la religion kôngo ancienne et le christianisme est vieille de plus de cinq siècles. Ce texte analyse les faits religieux, non pas dans une perspective syncrétique, mais en référence à une tectonique des peuples (ou ethos) conçue comme processus d’interactions culturelles.

 

 


Photo Kovo N’Sondé - DR

 

Docteur en philosophie de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et diplômé de la formation doctorale « Histoire et civilisations » du Centre d’études africaines de l’EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales), Steve-Régis « Kovo » N’Sondé est chercheur associé depuis 2012 aux activités du C.I.R.E.C.K (Centre International de Recherche-Éducation sur la Civilisation Koongo) basé à Brazzaville. Né dans « le 77 », au sud-est de la banlieue parisienne après l’arrivée de sa famille, très tôt engagé dans la culture hip-hop, il a contribué à des compilations (Tibet libre /Sony-Yelen) et des projets plus personnels, comme une tournée « Afro Punk Show » avec deux de ses frères de 2000 à 2004 entre Berlin, Paris et Londres.

 

La rencontre sera suivie d’une interprétation à la voix et au lamellophone de deux de ses compositions : « Spleen 22 » et « Nzila hasard (Holzwege) » en résonance avec l’artiste Natisa KA (danse, design & performance).

 


Entrées 8 € / 4,50 €
Sur réservation !

 

 

Page 1/43
1

EN VITRINE

"Madgermanes" de Birgit Weyhe

"Madgermanes" de Birgit Weyhe

Suivant les trajectoires de 3 personnages fictifs, Birgit Weyhe met en lumière le parcours de de ces 20.000 Mozambicains qui, au début des années 1980, ont été envoyés chez leurs "frères communistes", les Madgermanes comme Made(in)German(i)e, dans une RDA alors en quête de main-d'oeuvre. Leur situation, difficile, s'est rapidement dégradée à la chute du Mur de Berlin. Certains sont restés en Allemagne, d'autres sont retournés en Afrique, se retrouvant comme étrangers dans leurs terres dans les deux cas. Un témoignage sensible et éclairant qui met en perspective les questions des migrations, toujours plus d'actualité. Publié chez Avant-Verlag, Berlin 2016 et Cambourakis, Paris 2017 (traduction de l’allemand par Elisabeth Willenz).

Lettre d’infos

Régulièrement, nous vous informons des activités et des nouveautés de la librairie.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel

tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

PHOTOS

« Inventaire de choses perdues » : une lecture de Judith Schalansky pour les 20 ans de ZADIG le 15/09/2023« On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans » ?Mazen Kerbaj invite Ute Wassermann +1Inauguration de la nouvelle ZADIG le 21 septembre 2019France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou