Notre sélection

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

Ailleurs

Sitaudis.fr : Revue off

Itinéraires de délestage de Lionel Bourg par François Huglo 02/12/2022

Julia Lepère, Par elle se blesse par Tristan Hordé 30/11/2022

Pierre Drogi, Les Fulgurés par Patrick Beurard-Valdoye 29/11/2022

du9 : L'autre bande dessinée

Récompenses 02/12/2022

Libération – Montreuil 2022 01/12/2022

Invasion des Macrobes 30/11/2022

Notre sélection / Domaine allemand traduit

Pour commander ou réserver vos livres, il vous suffit de remplir le formulaire de commande.
Vous pouvez aussi commander par téléphone au : 030 - 280 999 05

Stern 111

Stern 111

de Lutz Seiler
(Traduction de Philippe Giraudon)
Éditions Verdier, 09/2022
27,00 €

Novembre 1989.
Le Mur de Berlin vient de tomber. Inge et Walter Bischoff, un couple d'Allemands de l'Est de condition modeste, convoquent leur fils Carl et lui annoncent solennellement qu'ils ont décidé d'aller vivre à l'Ouest. Ils partiront « en éclaireurs », expliquent-ils, tandis que Carl restera « à l'arrière » pour veiller sur leur maison de Gera. Ils lui écriront régulièrement.

À vingt-six ans, Carl, qui a repris depuis peu ses études, n'habite plus chez eux depuis longtemps. Mais leur décision qui ressemble à un abandon lui révèle soudain qu'avant d'être ses parents, Inge et Walter ont eu une jeunesse éprise de liberté et de rock'n roll. De ce temps d'avant la construction du mur, le Stern 111, un poste de radio de fabrication soviétique orné d'une étoile rouge, reste le symbole : toute la jeunesse d'Allemagne de l'Est s'en servait pour écouter les radios de l'Ouest.

Carl ne restera pas longtemps à Gera. Au volant de la petite voiture de son père, il se rend bientôt à Berlin. Alternent dès lors les lettres reçues de sa mère et le récit de ses propres aventures dans la ville en pleine effervescence. Au « Cloporte », un immeuble où s'est rassemblée une communauté de squatters sous la conduite du berger Hoffi, perpétuellement accompagné de sa chèvre Dodo, Carl va connaître une double initiation amoureuse et politique.

 

EN VITRINE

Enki Bilal Sublime chaos, Conversations avec Christophe Ono-Dit-Biot

Enki Bilal Sublime chaos, Conversations avec Christophe Ono-Dit-Biot

Ouvrage de référence sur l'un des plus grands maîtres de la bande dessinée.

Né à Belgrade en 1951 d'une mère tchèque et catholique et d'un père bosniaque et musulman, Enki Bilal a dynamité les frontières entre bande dessinée, cinéma et art contemporain. À quoi ressemble ? Quel rôle attribuer à son père, tailleur du maréchal Tito, qui l'abandonne quand il a cinq ans ? Tout s'est-il joué dans cet atroce voyage en train vers l'exil, à neuf ans, ou entre les murs de la forteresse dont l'enfant avait fait sa cour de récréation ? Quel est-il, ce « casting inconscient » qui a fait éclore ces femmes aux seins bleus, et qu'est-ce que cette « planétologie » dont il a fait sa cause ? De Goscinny à Ridley Scott, des cendres de l'ex-Yougoslavie au sable d'une plage de Thaïlande, ces entretiens livrent les clefs d'un univers fascinant. (Éditions Casterman, 11/2022)

Lettre d’infos

Régulièrement, nous vous informons des activités et des nouveautés de la librairie.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel

tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

PHOTOS

« On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans » ?Mazen Kerbaj invite Ute Wassermann +1Inauguration de la nouvelle ZADIG le 21 septembre 2019France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2