Notre sélection

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

Ailleurs

Sitaudis.fr : Revue off

Olivier Vossot, Personne ne s'éloigne par Stéphane Lambion 28/09/2021

Tournures de l'utopie, Boris Wolowiec par Christophe Stolowicki 27/09/2021

Étienne Faure, Et puis prendre l'air (2) par Jean-François Puff 25/09/2021

du9 : L'autre bande dessinée

Notre sélection / Beaux-livres

Pour commander ou réserver vos livres, il vous suffit de remplir le formulaire de commande.
Vous pouvez aussi commander par téléphone au : 030 - 280 999 05

Barbara

Barbara

Collectif
Éditions Flammarion, 2017
37,00 €

Photographies rares, manuscrits inédits, archives personnelles, extraits d'écrits, d'interviews et de chansons...
Pour la première fois se dessine, derrière l'image de la «dame en noir», la vraie Barbara, vibrante, espiègle et drôle, entièrement dévouée à son art.
Ouvrage réalisé à l'occasion de l' exposition Barbara, organisée par la Cité de la Musique-Philarmonie de Paris, du 13 octobre 2017 au 28 janvier 2018.

Exposition Barbara : une longue dame brune, un visage aux traits dessinés, des textes ciselés chargés de mélancolie, telle est l’image en clair-obscur qui s’impose sur papier glacé. L’exposition propose au contraire de passer derrière le rideau : elle raconte l’histoire d’une petite fille juive à l’enfance meurtrie, qui décida que le spectacle serait sa vie et le théâtre, le décor de son quotidien ; elle dévoile la femme que devint Barbara, vibrante et lumineuse.
Sa voix, son timbre inimitable embarque le visiteur dans le récit profond et réjouissant de cette libération. S’y découvrent ses débuts méconnus à Bruxelles, où la jeune Monique Serf affronte la pauvreté mais impose sa diction travaillée et son allure gironde. Quand vient l’heure du retour à Paris, Barbara, cheveux courts, silhouette amincie vêtue de noir, se frotte à la bohème des cabarets. De ces années d’errance, la « chanteuse de minuit » gardera irrémédiablement le goût du voyage, du précaire et de la liberté. Si elle chante d’abord les mots des autres, ceux de Brel et de Brassens, Barbara écrit bientôt ses « petits zinzins » : des confidences musicales et feutrées, comme une manière de s’offrir sans se découvrir. Cachée derrière son piano, puis debout, puis dansante, la femme se métamorphose enfin, sous le regard des grands photographes de l’époque : Robert Doisneau, Jean-Pierre Leloir, Just Jaeckin…

L'Humanité figures du peuple

L'Humanité figures du peuple

de Danielle Tartakowsky et Gérard Mordillat
Éditions Flammarion, 2017
37,00 €

Une plongée dans les archives photographiques du journal

Le 18 avril 1904, le premier numéro de L'Humanité sort dans les kiosques. Tout au long du XXe siècle, le journal a constitué un fonds iconographique exceptionnel, couvrant les événements historiques les plus marquants comme les histoires les plus anonymes du peuple. Photographes du journal, membres du réseau des correspondants de L'Humanité, pigistes, particuliers : nombreux sont ceux qui ont contribué à la constitution de cet ensemble patrimonial unique, riche de plus de deux millions d'images.
Danielle Tartakowsky, l'historienne, et Gérard Mordillat, l'écrivain, se sont emparés – chacun dans le style qui leur est propre – d'un morceau de cette histoire, portant leur regard sur ces images à l'esthétisme puissant et à la remarquable force documentaire. À travers leurs choix, ils nous entraînent dans une traversée subjective et inédite du siècle.

Rester vivant - To stay alive

Rester vivant - To stay alive

de Michel Houellebecq
Coédition Palais de Tokyo-Flammarion, 2016
18,00 €

RESTER VIVANT (23/06/2016 au 11/09/2016), exposition évènement dont le catalogue éponyme est entièrement conçu par Michel Houellebecq. « Rester vivant », titre de son premier recueil de poèmes, est une reconstitution de l'univers mental de l'écrivain. 120 photographies de Michel Houellebecq seront reproduites ainsi que des oeuvres d'artistes invités comme Robert Combas, Renaud Marchand... Seront reproduits des extraits de La Carte et le Territoire, d'Approches du désarroi (essai théorique, réflexion sur le monde contemporain, l'art, l'écriture, le travail, la conversation, la politique...), de La Possibilité d'une île et des poèmes extraits des recueils La Poursuite du bonheur et Le Sens du combat.

Speedy Graphito, un art de vivre

Speedy Graphito, un art de vivre

de Bernard Utudjian, François Julien, Speedy Graphito
Éditions Somogy, 2016
28,00 €

Olivier Rizzo alias Speedy Graphito expose depuis plus de trente ans son regard amusé et ironique sur le monde. Des murs peints aux expositions, ses oeuvres reflètent la mémoire de notre époque. L'histoire de l'art, le consumérisme, les nouvelles technologies... autant de sujets que de formes de représentation hauts en couleurs. Multipliant les styles et les médiums, il témoigne sans retenue, par sa créativité décapante, d'une liberté d'expression inspirée et joyeuse.
Ses œuvres, véritable journal de bord de son existence, résument son parcours de vie, son inlassable quête à représenter son aventure intérieure dans un monde en perpétuelle mutation.

Apollinaire - Lettres, calligrammes, manuscrits

Apollinaire - Lettres, calligrammes, manuscrits

de Peter Read
Éditions Textuel, 2016
58,00 €

Depuis ses premiers vers de collégien jusqu'aux œuvres novatrices du poète-combattant, voici une plongée fascinante dans la fabrique de Guillaume Apollinaire. Ses manuscrits raturés et biffés sont ici présentés en grande partie pour la première fois dans leur matérialité grâce aux archives de la Bibliothèque nationale de France. Cahiers de jeunesse rehaussés de croquis, calligrammes, lettres à Lou et à Madeleine, papiers collés mêlant typographie et écriture, offrent une vision panoramique d'une œuvre-monde et d'une révolution esthétique en marche.
Poète, conteur, critique, dramaturge, scénariste, journaliste, épistolier, chantre de l'avant-garde, promoteur des arts premiers, sourcier artistique : Apollinaire a pratiqué tous les genres littéraires et forgé de nouvelles formes d'expression à l'aube d'un siècle nouveau. Cet ensemble, sélectionné, transcrit, introduit et commenté par Peter Read, célèbre les noces de l'audace poétique et de la beauté plastique.

Paris Prévert

Paris Prévert

de Danièle Gasiglia-Laster
Éditions Gallimard, 2016
42,00 €

L'oeuvre de Jacques Prévert (1900-1977) est intimement liée à la ville de Paris. Dès son plus jeune âge, le poète parcourt les rues du 6e arrondissement et joue dans le jardin du Luxembourg jusqu'à ce que ferment les grilles. Il accompagne son père dans les coulisses des théâtres, fréquente les cafés de Montparnasse et de Saint-Germain-des-Prés. Mais ses errances dans Paris font aussi naître en lui une révolte et un engagement sincère contre la misère.
Le chemin de Prévert croise celui des plus grands artistes du XXe siècle : Pablo Picasso, Alberto Giacometti, Robert Desnos, André Breton ou encore Robert Doisneau. Paris nourrit son imaginaire pour devenir l'un des personnages principaux de son oeuvre, dans ses écrits, ses collages ou ses travaux de scénariste. Poète engagé, artiste facétieux, ce Parisien nous guide, au fil de sa vie, dans la Ville lumière.

Charlotte - Avec des gouaches de Charlotte Salomon

Charlotte - Avec des gouaches de Charlotte Salomon

de David Foenkinos, Charlotte Salomon (Illustrations)
Éditions Gallimard, 2015
32,00 €

Le roman de David Foenkinos retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans à Auschwitz. Après une enfance à Berlin, Charlotte est exclue par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Elle y entreprend la composition d'une ouvre picturale autobiographique d'une modernité fascinante.
Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : « C'est toute ma vie. » Ce roman a connu un succès considérable depuis sa publication en septembre 2014 et a obtenu deux prestigieux prix littéraires, le prix Renaudot et le prix Goncourt des lycéens. De nombreux lecteurs ont demandé à l'auteur de montrer les œuvres peintes de Charlotte, quelques-unes des centaines de gouaches qu'elle a laissées et dont l'ensemble, intitulé Vie ? ou Théâtre ? raconte son histoire.
Cette édition intégrale illustrée du roman est accompagnée de cinquante gouaches de Charlotte Salomon choisies par David Foenkinos, et d'une dizaine de photographies représentant Charlotte et ses proches.

Chez Brassens

Chez Brassens

de Jean-Claude Lamy, Philippe Lorin
Éditions du Rocher, 2015
24,00 €

Dans la mémoire populaire, le nom de Georges Brassens reste indélébile. Riches et pauvres, agriculteurs et ouvriers, vieux et jeunes, tous se retrouvaient dans les chansons de cet homme de coeur et de conviction. Mais connaît-on tous les lieux et les personnes qui se cachent derrière le chanteur à la célèbre moustache : de sa ville de Sète à l'impasse Florimont, avec Joha Heiman, alias "Püppchen", l'amour de sa vie, un parcours en chanson et en image.
Avec des titres inoubliables comme "Copains d'abord", "L'auvergnat", "mauvaise réputation", il reste indéniablement l'un des grands chanteurs poète du siècle.

Man Ray

Man Ray

d'Alain Sayag, Emmanuelle de L'Ecotais
Éditions Delpire, 2015
63,00 €

Man Ray s'est toujours défini comme un touche-à-tout, un dilettante, un paresseux, cultivant la désinvolture et récusant toute contrainte économique et sociale. En réalité, ce n'est qu'une posture qui vient masquer un véritable travail de photographe professionnel. Parce qu'il est un éminent technicien, un artisan de l'image, un adepte de la mise en scène, son oeuvre est le résultat d'une application minutieuse.
Surimpressions, inversions, solarisations, rayographies, ne sont pas, contrairement à ce que l'artiste veut nous faire croire, le fruit du hasard mais l'aboutissement d'expérimentations complexes qui ont marqué d'une empreinte toujours perceptible l'histoire de l'art du XXe siècle. Cet ouvrage, nourri de nombreux clichés et des textes de deux grands spécialistes de la photographie, Alain Sayag et Emmanuelle de l'Ecotais, propose une nouvelle lecture du travail du photographe : de ses portraits aux nus, de ses compositions aux rayographies, de la mode à la couleur, voici une belle invitation à redécouvrir un Man Ray à la fois artisan et visionnaire.

Serge Gainsbourg - Le génie sinon rien

Serge Gainsbourg - Le génie sinon rien

de Christophe Marchand-Kiss, Laurent Balandras (Préfacier)
Éditions Textuel, 2015
35,00 €

Pousser l’artiste dans ses retranchements, en se méfiant de la mythologie, débusquer les enchevêtrements de la biographie, passionnante, et de l’œuvre, protéiforme : tel est le parti-pris de ce livre qui nous invite à revisiter une vie et un répertoire qui arpentent la langue comme un formidable terrain de jeux. Le tout mis en lumière par une iconographie exceptionnelle.

Roms - La quête infatigable du paradis

Roms - La quête infatigable du paradis

de Yves Leresche
Éditions Infolio, 2015
48,00 €

Pendant cinq ans Yves Leresche a vécu avec les Roms, chez eux comme ici, dans leurs maisons comme dans leurs abris de fortune. Il en ramène un témoignage fort sur leur vie telle qu’elle va, loin des clichés et préjugés, au plus près du quotidien et du concret. À ses images s’ajoutent des commentaires qui démontent les idées reçues sur la question rom.

Agit-tracts - Un siècle d'actions politiques & militaires

Agit-tracts - Un siècle d'actions politiques & militaires

de Zvonimir Novak
Éditions L'échappée, 2015
35,00 €

Qui n'a jamais eu de tract entre les mains ? Difficile d'imaginer que ce modeste bout de papier, tout juste bon à être jeté, fut pendant longtemps une arme capable de provoquer des séismes politiques. Depuis qu'il existe sous la forme de libelle, de mazarinade ou de pamphlet, son pouvoir de nuisance n'est plus à démontrer. Si l'affiche couvre les murs, le tract occupe la rue où il circule facilement de main en main.
Grâce à son petit format et à son impact visuel, il devient à l'approche du XXe siècle un outil essentiel pour mener des actions politiques et militaires. Information, contre-information, désinformation, guerre psychologique, propagande électorale et manifeste, la bataille du tract se joue sur tous les fronts. Pourtant, le rôle de cette "littérature de rue" reste encore largement sous-estimé voire méconnu.
À travers l'étude de centaines de documents, souvent inédits, Agit-tracts nous fait découvrir autrement un siècle de batailles idéologiques. De l'affaire Dreyfus à Mai 68, en passant par la Grande Guerre, le Front populaire, la Seconde Guerre mondiale, la guerre d'Indochine ou encore celle d'Algérie, le tract est un moyen de diffuser des vérités souvent crues et affranchies de toute censure. S'il comble jusque dans les années 1970 les vides d'une information sous contrôle, il abreuve aussi d'illustrations une société dans laquelle les images sont rares.
Or, à l'instar de l'affiche, le tract constitue un important support de création graphique. Pour appâter, convaincre ou informer, les mots ne suffisent pas, il faut aussi des idées et de bons visuels. Toutes les techniques sont mobilisées pour amadouer l'homme de la rue : bandes dessinées, caricatures, photomontages, illustrations à la plume, au fusain ou à la gouache, rien n'est trop bien pour l'intox, rien n'est trop beau pour triompher.

Page 2/5
2

EN VITRINE

Au détour vrai des pages...

Au détour vrai des pages...

Requiem allemand de Werner Lambersy, 2015.

Lettre d’infos

Régulièrement, nous vous informons des activités et des nouveautés de la librairie.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel

tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

PHOTOS

« On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans » ?Mazen Kerbaj invite Ute Wassermann +1Inauguration de la nouvelle ZADIG le 21 septembre 2019France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2