Notre sélection

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

Ailleurs

Sitaudis.fr : Revue off

Itinéraires de délestage de Lionel Bourg par François Huglo 02/12/2022

Julia Lepère, Par elle se blesse par Tristan Hordé 30/11/2022

Pierre Drogi, Les Fulgurés par Patrick Beurard-Valdoye 29/11/2022

du9 : L'autre bande dessinée

Récompenses 02/12/2022

Libération – Montreuil 2022 01/12/2022

Invasion des Macrobes 30/11/2022

Lectures et événements

« Trois jours à Berlin » de Christine de Mazières

Nous avons le plaisir de vous présenter

 

ZADIG hors les murs : une lecture-présentation de Christine de Mazières

autour de son livre

« Trois jours à Berlin »
(Sabine Wespieser éditeur, 2019)

 

en collaboration avec l’Info-Café Berlin-Paris
de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ)

 

le vendredi 15 novembre 2019 à 19 h

à l'Info-Café Berlin Paris
Molkenmarkt 1
10179 Berlin

 

 

 

Le 9 novembre 1989, à Berlin-Est habituellement désert sitôt la nuit tombée, des groupes silencieux convergent vers les postes-frontières. Tous ont entendu le porte-parole du Parti bredouiller ab sofort, « dès maintenant », en réponse à la question d’un journaliste sur la date de l’ouverture du Mur.

De ce colossal cafouillage naît l’événement historique majeur que vivent, incrédules, les personnages de Trois jours à Berlin : Anna, une Française amoureuse de l’Allemagne, rêvant de retrouver Micha, naguère croisé à l’Est ; Micha lui-même, fils en rupture de ban d’un hiérarque communiste, que hante sa tentative de fuite à l’Ouest, quinze ans plus tôt ; le jeune cinéaste, transfuge de RDA, hébergeant Anna… Et quelques-uns qui, de part et d’autre du Mur, oscillent entre stupéfaction et désarroi.

Sortant d’un cinéma où elle a revu Les Ailes du désir, alors que les premiers citoyens de l’Est ont déjà franchi le checkpoint, Anna marche dans la nuit avec le sentiment que le film se poursuit. Cassiel, l’ange des larmes de Wim Wenders, s’invite alors dans la ronde, survolant, ému et complice, la foule joyeuse et pacifique, avide de fraternisation.
Trente ans après la chute du Mur, Christine de Mazières, alternant les points de vue avec autant de sensibilité que de justesse, insuffle à sa narration la force poétique des belles espérances soulevées par la réunification d’un pays qu’on imaginait à jamais divisé en deux.

 

 


Photo C. de Mazières - DR

 

Christine de Mazières, franco-allemande, née en 1965, vit dans la région parisienne, où elle est magistrate. Pendant dix ans, de 2006 à 2016, elle a été la déléguée générale du Syndicat national de l'édition. Elle a participé, aux côtés de Brigitte Sauzay, à la création de l’Institut Berlin-Brandebourg pour les relations franco-allemandes, devenu la Fondation Genshagen, dont elle est vice-présidente du conseil scientifique. Elle est par ailleurs membre du jury du prix littéraire franco-allemand Franz Hessel, membre du groupe de réflexion franco-allemand Daniel Vernet et secrétaire générale du Club économique franco-allemand. Elle a publié « Requiem pour la RDA, entretiens avec Lothar de Maizière » en 1995 et « L’Europe par l’école » en 2005. Trois jours à Berlin, paru en mars 2019 aux éditions Sabine Wespieser, est son premier roman.

 

Organisée dans le cadre des 30 ans de la chute du Mur, la soirée sera ponctuée par une lecture-présentation et une table ronde.

 

L'interprétation simultanée français-allemand sera assurée par Isabelle Schreiber et Caroline Elias.

 



Entrée libre !

« Mawil — Genie der Versager » : exposition de bande dessinée


Nous avons le plaisir de vous annoncer

 

« Mawil — Genie der Versager »

une exposition franco-allemande

 

 

Vernissage le samedi 12 octobre 2019 à 18 h à la librairie

 

 

 

 

Mawil — Genie der Versager

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo Mawil - DR
Photo Mawil  - DR

 

 

Markus Witzel dit « Mawil » est né en 1976 à Berlin-Est. Il est encore sur les bancs de l'école lorsqu'il crée ses premiers strips, qui paraîtront plus tard dans des fanzines. Après la chute du Mur, il obtient son diplôme de graphisme grâce à la bande dessinée intitulée Wir können ja Freunde bleiben chez Reprodukt Verlag (2003), paru sous le titre On peut toujours rester amis aux éditions 6 Pieds Sous Terre en 2005. En quelques années, il est devenu l'un des auteurs allemands les plus productifs de sa génération et un élément fédérateur de la scène berlinoise, publiant son propre fanzine Super-Lumpi, participant à des publications collectives ou à des fanzines européens (Epidermophytie, Panik Elektro, Moga Mobo, Strapazin et Stripburger), animant le collectif d'auteurs Monogatari (notamment avec Jens Harder), puis celui du Berlin Comix (avec notamment Andreas Michalke, Reinhard Kleist et Fil).


Les livres de Mawil lui ont valu de remporter de nombreux prix, notamment celui de la meilleure bande dessinée de langue allemande Max & Moritz en 2014. Continuant de vivre et travailler à Berlin, il a depuis son enfance puisé son inspiration tout autant dans le mensuel est-allemand Mosaik que dans des bandes dessinées importées clandestinement de France ou Belgique, comme Astérix ou Lucky Luke. Après l'immense succès en 2014 de la BD sur son enfance Kinderland (Reprodukt, puis Gallimard sous le même titre, la même année, pour l'édition française), la parution en mai 2019 de Lucky Luke sattelt um (Egmont Verlag), une relecture très berlinoise du cow-boy culte de Morris (pas encore éditée en français), relève d'une forme de consécration.

 

Venez découvrir la douceur, l’humour, la sincérité des bandes dessinées de Mawil, à travers une sélection de planches parues chez Reprodukt (Allemagne) et 6 Pieds Sous Terre (France) à la librairie ZADIG !

 

 

 

Exposition visible jusqu'au 8 novembre 2019

 

 

 

 

Logo Occitanie Livre et Lecture

 

 

Avec le soutien d'Occitanie Livre et Lecture

 

 

 

logo IF Deutschland

 

 

et l'Institut français Deutschland

 

« Nouvelles Lumières » avec Mazen Kerbaj

 

Nous avons le plaisir de vous présenter
à l'occasion de l'inauguration de nos nouveaux locaux

 

Nouvelles Lumières

Une présentation-performance de Mazen Kerbaj

 

Le samedi 21 septembre 2019 de 17 h 30 à 21 h à la librairie

 

Mazen Kerbaj, photo de TonyElieh
Photo Tony Elieh
 

Mazen Kerbaj, figure montante de la scène berlinoise, auteur, graphiste et trompettiste expérimental d’origine libanaise, est un artiste aux multiples talents, emblématique d'une nouvelle génération de créateurs que la librairie ZADIG a toujours soutenue. Nous l’avons donc sollicité pour faire renaître notre cabinet de lectures publiques sous les lumières de notre nouveau local de Gipsstrasse.

 

 

À cette occasion, il présentera trois nouveautés en bande dessinée : le titre Politique, paru chez Actes Sud en mai, ainsi que les tomes 1 et 2 de son nouveau cycle de roman graphique Antoine, paru chez Samandal éditions à Beyrouth également cette année.

 

Mazen Kerbaj - Politique et Antoine


À l’issue de sa présentation côté cour, Mazen Kerbaj illuminera le côté jardin d’une improvisation musicale dont il a le secret…

 

 

Le Cèdre Blanc vous fera déguster quelques spécialités d'Orient.
 

Vins du Château Calissanne

Le tout accompagné par des vins du Château Calissanne.

 

 

Avec le soutien du Bureau du livre de l'Ambassade de France

 

 

Lumières de la ville 1
Lumières de la ville 2
Lumières de la ville 3
Lumières de la ville 4
Lumières de la ville 5
Lumières de la ville 6
Lumières de la ville 7
Lumières de la ville 8
Lumières de la ville 9
Lumières de la ville 10
Lumières de la ville 11
Lumières de la ville 12
Lumières de la ville 13
Lumières de la ville 14
Lumières de la ville 15
Lumières de la ville 16
Lumières de la ville 17
Lumières de la ville 18

« L'homme qui brûle » d'Alban Lefranc


Nous avons le plaisir de vous présenter

 « L'homme qui brûle »
(éditions Rivages, 2019)


une lecture-présentation d'Alban Lefranc

le samedi 7 septembre 2019 à 19 h à la librairie
(sur réservation)

 

 

Le personnage central Luc Jardie, émule postmoderne du Raskolnikov de Dostoïevski, voudrait réunir dans un seul livre toutes ses obsessions : Thomas Münzer, révolutionnaire et théologien, Alain Delon, le porno californien, l'apocalypse et sa mère.
 

Mais le monde autour de lui glisse dans le chaos, et la figure de la mère, terrifiante et comique, menace d'absorber toutes les autres...

Dans cette fable romanesque à l'humour incisif et au style incandescent, Alban Lefranc retrace les efforts désespérés d'un homme pour s'affranchir du poids du passé et survivre à l'enfer du monde contemporain.

 

 

 

Alban LEFRANC, photo de Tina Merandon
Photo Tina Merandon


Alban Lefranc est l'auteur notamment de Fassbinder, la mort en fanfare (Rivages, 2012), Le Ring invisible (Verticales, 2013), et Si les bouches se ferment (Verticales, 2014). Ses livres ont été traduits dans plusieurs langues. Il écrit aussi pour la radio et le théâtre.

 

 

Avec l'aimable soutien du Bureau du livre de l'Ambassade de France

 

Logo Bureau du livre

 

 

Entrée : 4 €/tarif réduit 3 €
(Sur réservation)

Page 3/39
3

EN VITRINE

"MOÊMES" de Fabrice Hyber et Pierre Giquel

"MOÊMES" de Fabrice Hyber et Pierre Giquel

Ce livre est un livre d'artistes réalisé par deux d'artistes qui se connaissent depuis de longues années, aussi la justesse, l'émotion, l'intimité qui s'en dégage nous entraîne dans des univers indissociables. Artiste français de premier plan, Fabrice Hyber, dès les années 90, à fortement changé le contexte de l'art en France. Qui ne se souvient lors de la première Biennale de Lyon de son oeuvre Traduction, le plus gros savon du monde, sculpture monumentale en savon de Marseille, pesant 22 tonnes, 190x250x670 cm. On peut également citer Hybertmarché, 1996, installation présentée à L'Arc/musée d'Art moderne de la ville de Paris ou encore Eau dort, Eau d'or, Odor à la Biennale de Venise, 1997. Sans compter les nombreuses oeuvres exposées dans le monde entier. Autant d'oeuvres interactives qui allient peinture, sculpture, performance, la vidéo et installation de la plus pertinente des manières. Ecrivain, poète et critique d'art, Pierre Giquel (1954-2018) relate tout en allusion dans ce livre à deux voix une longue amitié, ainsi qu'une oeuvre dont il a suivi la genèse. Au passage, avec la délicatesse qui est la sienne, il crée un mot, MOÊMES, digne d'entrer dans le dictionnaire et qui défini admirablement la prose poétique et la teneur de son texte.
(Éditions du Regard, 10/2018)

Lettre d’infos

Régulièrement, nous vous informons des activités et des nouveautés de la librairie.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel

tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

PHOTOS

« On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans » ?Mazen Kerbaj invite Ute Wassermann +1Inauguration de la nouvelle ZADIG le 21 septembre 2019France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2