Notre sélection

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

Ailleurs

Sitaudis.fr : Revue off

Il faut que je te parle de Claire Dumay par François Huglo 07/02/2023

Porte du Soleil de Christophe Manon (2) par Yves Boudier 03/02/2023

Pierre Senges, Un long silence interrompu par le cri d’un griffon par Jacques Barbaut 02/02/2023

du9 : L'autre bande dessinée

En Ort Schulze 08/02/2023

L’incendie de la Grande Bibliothèque 07/02/2023

La mer à boire 06/02/2023

Lectures et événements

Un Rêve

Un Rêve
Spectacle visuel pour une marionnette,
un bac à sable et un microphone
de et par Renaud Herbin
d'après une nouvelle de Franz Kafka


" Joseph K. rêvait : C'était une belle journée, et K. voulut aller se promener.
Mais à peine eut-il fait deux pas qu'il était déjà au cimetière. "


Un homme rêve et fait un cauchemar assez effrayant. Grâce à une délicate manipulation et quelques ingénieuses trouvailles techniques, Renaud Herbin nous fait vivre les angoisses, les affres et les espoirs d'un homme.

Un spectacle dans un castelet, comme un petit théâtre fait de brics et de brocs, comme une fenêtre faiblement allumée sur notre monde intérieur.

Un monde impressionnant et poétique, émouvant et tendre.

Le samedi 11 septembre 2004 à 18h45
Tout public à partir de 8 ans
Participation 3 euros
Etudiants 2 euros

Vies minuscules de Pierre MICHON au LCB Berlin le 23/06/04

Né en 1945, Pierre Michon a étudié les lettres modernes à Clermont-Ferrand. Il publie à 37 ans son premier livre, Vies minuscules, pour lequel il obtient le Prix France Culture en 1984. Pierre Michon est aujourd'hui reconnu comme l'un des auteurs français contemporains les plus marquants. Ses ouvrages sont traduits dans de nombreux pays, par exemple en Allemagne, en Italie, en Roumanie, aux Etats-Unis et au Mexique.

"Je lis des romans, beaucoup. Mais c'est une chose dont on peut décomposer les ficelles, dont on voit les tenants et les aboutissants à moins qu'on ne soit un de ces grands noms du roman comme Faulkner. Dans ce siècle, il y a aussi Proust, à moindre titre. Ce sont des gens qui tiennent en trois cents pages ce que je suis capable de faire en cinquante pages. Pour le reste, ce sont des fabriques, des fabriques agréables car il faut bien lire et s'endormir - on a le choix entre un Lexomil et un bouquin mais on voit bien que tout cela a été fabriqué pour que les bons badauds du journalisme disent que ce roman a été impeccablement composé avec un début, une chute, etc., éléments qui sont rebattus depuis toujours. Dès Cervantes, la structure du roman est rebattue. Maintenant, il n'y a rien de plus facile à faire mais il y a plein de gens qui se réclament de cette structure molle en disant : "Le roman, on peut tout y mettre, sans forcer." Pour pousser plus avant dans cette entreprise de démolition..."

Citation de Pierre Michon extraite de la "Revue parlée", entretien avec Marianne Alphant (28 mars 1996, Centre Georges Pompidou, Paris).


Débat-lecture à 20h00 au Literarisches Colloquium Berlin, avec l'auteur Anne Weber et animé par Sibylle Cramer.

Page 39/39
39

EN VITRINE

"L'école des filles" de Pascale Hugues

"L'école des filles" de Pascale Hugues

Douze petites filles au sourire pétrifié sur une photo de classe en 1968... "Ne faites pas de vagues !, voilà ce que l'on exigeait de nous à l'époque. Soyez : douces, gentilles, discrètes. Jamais fières, courageuses, libres. Ces adjectifs-là étaient réservés aux garçons."

Cinquante ans plus tard, Pascale Hugues part à la recherche de ses anciennes amies de l'école primaire. Chacune lui raconte son histoire.
À travers elles, l'autrice dresse le portrait d'une génération qui a eu 20 ans à la fin des années 1970, qui a découvert la machine à laver, la pilule, le droit à l'avortement et le divorce par consentement mutuel. Ces femmes se sont battues, pour elles et pour leurs filles.

Aujourd'hui, elles sont fières, courageuses et libres. Un livre touchant et un formidable portrait de groupe. (05/2021)

Lettre d’infos

Régulièrement, nous vous informons des activités et des nouveautés de la librairie.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel

tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

PHOTOS

« On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans » ?Mazen Kerbaj invite Ute Wassermann +1Inauguration de la nouvelle ZADIG le 21 septembre 2019France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2