Notre sélection

Les rubriques

Nouveaux articles

Chroniques

Ailleurs

Sitaudis.fr : Revue off

Itinéraires de délestage de Lionel Bourg par François Huglo 02/12/2022

Julia Lepère, Par elle se blesse par Tristan Hordé 30/11/2022

Pierre Drogi, Les Fulgurés par Patrick Beurard-Valdoye 29/11/2022

du9 : L'autre bande dessinée

Récompenses 02/12/2022

Libération – Montreuil 2022 01/12/2022

Invasion des Macrobes 30/11/2022

Notre sélection / Bandes dessinées

Pour commander ou réserver vos livres, il vous suffit de remplir le formulaire de commande.
Vous pouvez aussi commander par téléphone au : 030 - 280 999 05

Kaboul Disco, tome 1 et 2

Kaboul Disco, tome 1 et 2

de Nicolas Wild
Boîte à bulles, 2008
21,00 €

Présentation de l'éditeur
En 2005, Nicolas Wild, dessinateur de bande dessinée sans domicile fixe, trouve à la fois un plan squat et un boulot. Seulement c’est un peu loin : à Kaboul, dans un Afghanistan encore instable après la guerre.

Voilà donc ce jeune insouciant transporté dans une capitale en crise, chargé de dessiner une adaptation de la constitution afghane, puis de travailler sur la campagne de recrutement de l’armée. Il devient dès lors un observateur privilégié de la reconstitution hésitante du pays tout en menant la drôle d’existence des expatriés occidentaux à Kaboul. Il sent progressivement naître un fort attachement pour ce pays où il décide, malgré les risques de prolonger son contrat.

Un regard ironique et pertinent sur les réalités de ce pays au cœur de l’actualité.

Le retour à la terre, tome 5 : Les révolutions

Le retour à la terre, tome 5 : Les révolutions

de Jean-Yves Ferri - Manu Larcenet
Dargaud, 2008
13,00 €

Présentation de l'éditeur
Vive tension aux Ravenelles ! Manu, fragilisé par le départ de Mariette pour la fac, va t-il trouver dans l'opposition au maire Adrien Coquelot une issue à son mal de vivre? Rien de moins sûr quand on sait les pressions que font peser sur lui les hommes en noir du Krachdiscount, et la confirmation inquiétante par l'ermite que les atlantes rentrent la nuit par les chatières... Un tome 5 qui installe définitivement et avec drôlerie, le petit monde poétique et attachant du Retour à la terre.

Gus, tome 3 : Ernest

Gus, tome 3 : Ernest

de Christophe Blain
Dargaud, 2008
17,00 €

Présentation de l'éditeur
Revoici Gus et sa bande d’outlaws qui continuent, sous forme d’une suite d’histoires courtes, à arpenter l’ouest américain… qui ne manque pas de charme. Surtout quand il est fréquenté par ces dames ! Le talent éclatant de Christophe Blain est une nouvelle fois au rendez-vous.

Le Petit Prince

Le Petit Prince

de Joann Sfar
Bayou Gallisol, 2008
23,00 €

Présentation de l'éditeur
Joann Sfar retrouve en bande dessinée la poésie, l'émotion et toute la force symbolique du célèbre conte. Fidèle au livre de son enfance, il l'est aussi à lui-même et raconte l'histoire avec la grâce et la générosité qui le caractérisent.

Le Chat, tome 15 : Une vie de Chat

Le Chat, tome 15 : Une vie de Chat

de Philippe Geluck
Casterman 2008
13,00 €

Présentation de l'éditeur
Grâce au talent de Philippe Geluck, LE CHAT (d’abord créé en Belgique en 1983 dans le quotidien Le Soir, puis popularisé initialement en France par le magazine (À Suivre) édité par Casterman) est devenu au fil des années un personnage extraordinairement populaire, connu de tous. Ses aventures, toujours sur format court (illustration, strip ou planche), sont faites d’aphorismes, de gags, de clins d’oeil ou de jeux de mots – autant de facettes de l’inépuisable humour de Philippe Geluck, gagman au long cour et à la notoriété sans cesse grandissante...

Blake et Mortimer, tome 18 : Le Sanctuaire de Gondwana

Blake et Mortimer, tome 18 : Le Sanctuaire de Gondwana

de André Juillard et Yves Sente
Dargaud 2008
17,00 €

Présentation de l'éditeur
Fin des Sarcophages du 6ème continent, alors que Mortimer, choqué et transi de froid est ramené à la civilisation, Olrik, enfermé dans son sarcophage s’enfonce dans la banquise. A son retour à Londres, Mortimer, affaibli, ressent de terribles maux de tête et a parfois des pertes de mémoire. Heureusement entouré de Blake et de Nastasia, il recommence à travailler et se passionne surtout pour une mystérieuse roche ramenée du Pôle Sud, semblant porter des traces d’une civilisation disparue.

Cette recherche va entraîner le savant, accompagnée de Nastasia et de Sarah Summertown, vers le lac Ngorongoro (Tanzanie) pour une superbe aventure africaine, dans des décors digne de Out of Africa.

Dans la plus pure tradition « jacobsienne » d’aventure au long cours et de joyeuse anticipation scientifique, Yves Sente (au récit) et André Juillard (au dessin) troussent un album incroyablement imaginatif, exotique et trépidant, capable d’entraîner dans son sillage le plus orthodoxe des fans de Blake et Mortimer, comme le dernier des néophytes. Tout Jacobs y est, et même plus : tribus magiques, espions déguisés, Mortimer en plein questionnement identitaire, des fauves déchaînés, une tasse de thé et une Cité perdue...

Pour ce quatrième album de reprise, le duo Sente/Juillard a su, plus que jamais, conjuguer respect du fond et de la forme de la série – mise en scène, cadre, langue, rythme du récit, thématique – tout en adaptant l’ensemble à sa propre singularité ; une esquisse plus fine de l’intimité des personnages, ainsi qu’un coup de tonnerre scénaristique en fin d’album...

L'ascension du haut-mal de David B.

L'ascension du haut-mal de David B.

L'ascension du haut-mal est une autobiographie dessinée. L'auteur y raconte sa vie à travers l'épilepsie de son frère, ce "haut-mal" qui ne cesse de croître au long des 6 volumes et qu'il faut escalader. Sur les couvertures en jaune et noir on voit les deux frères, côte à côte, de face et à différents âges. Peu à peu, à mesure que le corps de l'un d'eux se déforme, le noir l'emporte, un noir fait de figures étranges, primitives et monstrueuses. Ces formes, violemment décoratives, figurent magnifiquement les peurs, les phantasmes ou la mort, intègrent le récit et s'emparent du décor pour dire les rêves, les souvenirs et les histoires que se raconte l'auteur enfant. Elles sont à la fois l'expression de tout cela et la manière d'y survivre.
David B. montre par le dessin comment le dessin lui a permis de gravir le haut-mal, comment il a mené (d'abord avec son frère lorsqu'ils étaient enfants, puis tout seul) un difficile travail d'exorcisme graphique.
C'est un travail du même ordre que l'on trouvera dans Le cheval blême, première oeuvre publiée de David B., où il note, comme le fit Perec en son temps, ses rêves ; ou bien dans le récent Babel (Vertige graphic, 2004) au sous-titre révélateur : « Rêves, mythologies, souvenirs, histoires ».

Patrick Quérillacq

L'Ascension du Haut Mal (T. 1 à 6), David B.
L'Association, Paris, 2002
16,- € (T. 1), 14,- € (T. 2 à 6)


Babel (T. 1 et 2), David B
Vertige Graphic, Paris, 2004 et 2006
11,- €

Poulet aux prunes de Marjane Satrapi

Poulet aux prunes de Marjane Satrapi

L´Iran à la fin des années cinquante. Les bouleversements politiques et économiques de ce pays riche oscillant entre nationalisation des ressources pétrolières et dictature des puissances européennes ailleurs défaillantes, alors que dans le monde la décolonisation est en marche, servent de décor à ce nouvel album de Marjane Satrapi.
Reza, joueur de Tar, sorte de guitare perse traditionnelle, est un homme brisé. Dans un accès de colère et de jalousie, la femme de celui-ci détruit l´objet de tout son amour, et le précipite dans une dépression profonde et subite. Pendant les huit jours qui précèdent l´issue fatale, nous partageons avec le pauvre homme le souvenir des années de jeunesse, des amours perdus, ce temps où la vie était une promesse de joie et de musique. Une tendresse infinie et un gros chagrin que le talent de narratrice et de dessinatrice de Marjane Satrapi nous font partager.
Un livre à vous briser le cœur de sa poésie magnifique, qui ravira ceux qui sont déjà tombés sous le charme de Persepolis.

Claude Ollivier

Poulet aux prunes, Marjane Satrapi
L'Association, Paris, 2004,
16,- €

L'homme sans talent de Yoshiharu Tsuge

L'homme sans talent de Yoshiharu Tsuge

Pour le pékin qui ne saurait sous quel angle d’attaque aborder ce livre… pas de panique ! D’un mode d’emploi il est doté : voilà qui vient fort à propos lorsqu’il s’agit de lire de droite à gauche. Anecdotique, diront certains ? Que nenni : bien que ce soit, pour la plupart des éditeurs français de mangas, la façon la plus fidèle de retranscrire les vignettes « inversées » du japonais, c’est un souhait particulier de l’auteur que cet aspect formel annonce au lecteur occidental le bouleversement de ses habitudes bédéistiques.

Que celui-là soit un féru de mangas ou non ne change rien à l’affaire : L’homme sans talent, la seule de ses œuvres publiée en français (non traduite en allemand) est bel et bien une BD d’auteur, une vraie. Précurseur en son temps, Yoshiharu Tsuge a contribué à révolutionner la bande dessinée par le choix d’un public adulte, par un travail quasi photographique de l’image, par l’introduction d’un genre jusque-là romanesque, l’autobiographie. Un personnage qui dit « je », une découpe en chapitres, des cadrages étudiés, une esthétique épurée façon jardin japonais, des ruptures brusques créant un décalage pour neutraliser le pathos. Un personnage a contrario des exigences de rendement et de compétences de la société de consommation ; désabusé mais pas blasé, le ton vif et l’humour acerbe, il nous entraîne, avec fantaisie et noirceur réaliste, sur les traces d’un homme ayant tour à tour échoué dans la vente des cailloux et des appareils photos, ami d’un oiseleur et d’un brocanteur sans clients, et qui résiste encore et toujours à ce qui « marcherait » à coup sûr : la BD… Cette dernière devient alors l’une des valeurs conservées à l’ère du tout consommable, par un « homme sans talents » qui n’en est pas un. Plutôt un homme qui vit un choix à une époque où la société tend à imposer la même marche à tous. Disons, le dernier des excentriques…

Marion Doublet

L'homme sans talent, Yoshiharu Tsuge
Ego comme X, Paris, 2004
29,- €

Page 9/9
9

EN VITRINE

"Le grand procès des animaux" de Jean-Luc Porquet et Jacek Wozniak

"Le grand procès des animaux" de Jean-Luc Porquet et Jacek Wozniak

Un procès à grand spectacle, sous l'œil des caméras du monde entier. Des animaux défilent devant le président du tribunal. Chacun d'eux doit dire pourquoi son espèce mérite de survivre. Pourquoi l'homme devrait dépenser des fortunes pour sa protection. Seul un sur dix sera sauvé. Le jury, ce sera le public. Comparaissent le grand hibou, le martinet noir, le papillon vulcain, l'arénicole... Les interrogatoires sont vifs, tendus, hilarants. Et les animaux très convaincants. Alors, lequel choisir ? Le président du tribunal est de plus en plus nerveux. Il faut dire qu'il y a des coups de théâtre... Cette fable satirique est aussi une joyeuse leçon d'écologie. Elle nous invite à regarder le monde animal d'un autre oeil. Émerveillé et complice. Jean-Luc Porquet est journaliste au Canard enchaîné où Jacek Wozniak signe des dessins chaque semaine. (Éditions du Faubourg, 10/2021)

Lettre d’infos

Régulièrement, nous vous informons des activités et des nouveautés de la librairie.

La librairie

Librairie française
Patrick Suel

tel +49 (0)30. 280 999 05
fax +49 (0)30. 280 999 06
Email info@zadigbuchhandlung.de

Le lundi de 14 à 19 heures,
du mardi au vendredi de 11 à 19 heures
et le samedi de 11 à 18 heures

Zadig

PHOTOS

« On n’est pas sérieux, quand on a dix-sept ans » ?Mazen Kerbaj invite Ute Wassermann +1Inauguration de la nouvelle ZADIG le 21 septembre 2019France invitée d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2017Leïla Slimani et Olivier Guez invités par ZADIG le 31 mars 2015Une lecture-présentation de Ken Bugul« Le Messager de Hesse », une relecture de Georg Büchner« Les Mystères de la gauche » par Jean-Claude Michéa« L’Art presque perdu de ne rien faire » de Dany LaferrièreRUE DES LIGNES 2013« Verre Cassé » de Alain Mabanckou« Où va Berlin ? » / Partie 2